Aux urnes !

Non, aucuns liens avec la politique actuelle. Et en toute honnêteté ce billet n’était pas vraiment prévu, mais vu le contexte, nous nous devions d’intervenir.
 
C’est arrivé hier, un petit billet sur le blog de Patrick Rothfuss à propos des 50 ans de son éditeur britannique Gollancz. Gollancz fête ses 50 ans sous peu, et pour fêter l’événement ils sélectionnent 50 des meilleurs romans publiés au cours de leur carrière – 25 en SF et 25 en Fantasy – et demandent aux internautes de voter pour leur favori dans chacune des deux catégories. Les 5 romans les plus populaires de chaque genres seront ensuite réédités dans une édition collector de style rétro.
Évidement, si vous ne lisez pas en anglais, cela ne vous importe guère ; et ce même si votre e-mail peut être sélectionner pour gagner un abonnement à SFX Magazine et les 10 livres dans leur version collector – ce qui est ma fois, fort appréciable comme présent.
Cependant voilà, dans la rubrique Fantasy il y a des chef d’œuvres ; et entre autre – outre Joe Abercrombie, Gene Wolfe, Robert E. Howard, George R. R. Martin, Brandon Sanderson, Kristin Cashore, Scott Lynch ou encore Ray BradburyLe Nom de Vent de Patrick Rothfuss (d’où le billet sur son blog ).
Le choix vous appartient donc – mais si par malheur vous ne savez pas pour qui voter, préférez Rothfuss, car j’aimerais personnelement beaucoup avoir The Name Of The Wind en V.O. collector…
Bref, le lien : http://www.gollancz50.com/


 
Ce billet reste tout de même assez court (et a de plus un but intéressé), donc tant que nous sommes dans les votes, les finales de l’édition 2011 des Gemmell Awards sont lancées avec  


Pour le Legend Award (meilleur roman paru en Anglais) :  
Brent Weeks pour The Black Prism ; Robert Jordan et Brandon Sanderson pour Towers of Midnight ; Brandon Sanderson pour The Way of Kings ; Peter V. Brett pour The Desert Spear ; Pierre Pevel  pour The Alchemist in the Shadows et Markus Heitz pour War of the Dwarves.
Et on vote ici.
 
Pour le MorninStar Award (meilleur premier roman paru en Anglais) :
Blake Charlton pour Spellwright ; N. K. Jemisin pour The Hundred Thousand kingdoms ; Darius Hinks pour Warrior Priest ; Mary Victoria pour Tymon’s Flight et Alexey Pehov pour Shadow Prowler.
On vote là.
 
Et pour le RavenHeart Award (meilleure couverture de livre paru en Anglais) :
Jon Sullivan et la couverture de Shadow King de Gav Thorpe ; Frank Victoria et la couverture de Tymon’s Flight de Mary Victoria ; Todd Lockwood et la couverture de The Ragged Man de Tom Lloyd et enfin Olof Erla Einarsdottir et sa couverture de Power and Majesty de Tansy Rayner Roberts.
Et le vote à lieu par ici.
 
À savoir, les David Gemmell Awards sont une série de prix littéraire en l’honneur de l’écrivain britannique homonyme qui récompensent les livres parus en langue anglaise l’année précédente.
 
Bon vote et à bientôt.

 

Leave a Reply